L'art menacé d'oubli Brèves descriptions des relations entre des œuvres mémorieuses et un public oublieux

Abstract

Télécharger Télécharger l’article
Paru dans : Proteus n°11
Couverture

Quoique certains des mécanismes de défiance qu'il décrit soient analogues, cet article ne porte pas sur des violences actuelles faites aux œuvres, mais à l'une des formes de violence symbolique par laquelle les œuvres porteuses d'une mémoire artistique (visibilité excessive du matériau, de la touche, du processus.) ou extra-artistique (référence à des événements historiques traumatiques, par exemple) se voient rejetées dans l'oubli par un certain public. Lequel est en effet habitué au luxe, c'est-à-dire qu'il a contracté certains habitus qui le prémunissent contre la mémoire et qu'il réclame un type d'art qui n'en comporte aucune trace. La forme de cet art, avance-t-on ici, est le lissé, qui vise précisément à mettre en oubli l'art mémorieux et à en écarter toutes les manifestations ; disposition qui, en toute fin de compte, permet de se dégager du sentiment de la dette.

Mots-clés : art — luxe — mémoire — oubli — habitus

 

Unless that some of the mechanisms this article describes are analogues, it does not deal with actual violence toward artworks, but with a form of symbolic violence through which the works of art which carry an artistic memory (such as the excessive visibility of the material, of the brushstroke, of the process, etc.) or an non artistic one (referring to historical and traumatic events for instance) are rejected into oblivion by a peculiar public. The one who is used to luxury, i.e. a public who contracted some habitus which protect him against memory, and a public who requires a kind of art which does not include any trace of it. We argue that the shape of this art is the smoothed, which aims precisely to put into oblivion a memorious art and to put apart any manifestation; disposition which, in the end, allows the benefactors to free themselves of the feeling of the debt.

Keywords : Art — luxury — memory — oblivion — habitus

Paul BERNARD-NOURAUD
Directeur de publication : Bruno Trentini | Parution 2 fois par an | ISSN 2110-557X | © PROTEUS, 2017 | F