L'art mis à nu par ses célibataires Le danger de l'interaction et le parapluie de la représentation

Abstract

Télécharger Télécharger l’article
Paru dans : Proteus n°11
Couverture

S'interrogeant sur l'existence d'une réelle menace sur l'art en France, l'article souligne la réaction du public qui révèle a contrario l'importance de l'art dans la vie sociale contemporaine. Le territoire protégé de l'esthétique n'est pas exonéré des contraintes juridiques, à l'inverse de ce que voulaient faire croire les avant-gardes, dans une attitude largement paradoxale. À l'heure où l'avis du public est de plus en plus sollicité, via les réseaux sociaux notamment, peut-on s'étonner que celui-ci n'ait plus l'attitude distancée et formaliste construite au XVIIIe siècle ? La réaction publique n'est-elle pas moins une menace qu'un signe de l'évolution de la réception artistique et de l'impact de l'art sur la société ?

Mots-clés : autonomie de l'art — réception de l'art — discours formaliste — interactivité — respect de l'œuvre

 

Questioning the threat to art in France, this article aims at revealing public reaction as a sign of the significance of art in daily social life. Unlike paradoxical attitude of the avant-gardes had believe, the protected area of aesthetics is not free of legal constraints. At a time when the public feedback is more and more requested, via the increase of social networks, is it surprising that the latter changes his formal and distanced behaviour built during the 18th century? Public reaction isn't it less a threat than a sign of the evolution of reception of art and of the substantial impact of art on society?

Keywords : autonomy of art — reception of art — formalistic approach — interactivity — integrity of artwork

Maud POURADIER
Directeur de publication : Bruno Trentini | Parution 2 fois par an | ISSN 2110-557X | © PROTEUS, 2017 | F