La présence marginale d'oeuvres non occidentales sur le marché de l'art contemporain

Abstract

Télécharger Télécharger l’article
Paru dans : Proteus n°8
Couverture

Cet article étudie la revendication d’hétérogénéité du monde de l’art contemporain en centrant notre attention sur la percée des artistes et galeries non-occidentaux dans le marché de l’art contemporain. Nous avons examiné l’orientation internationale du marché au travers d’une analyse quantitative des 2069 artistes représentés par 74 galeries de référence situées à Berlin, Londres, New York et Paris, d’une analyse longitudinale des galeries participantes à Art Basel et de onze entretiens avec des représentants de galeries. Les résultats montrent que les pays occidentaux, notamment les États-Unis et l’Allemagne, dominent le marché. Ils révèlent également que, des pays de la zone non-occidentale, les pays asiatiques sont surreprésentés et qu’au sein de chacune des différentes régions non-occidentales, un ou deux pays sont surreprésentés, tandis que l’immense majorité des pays non-occidentaux sont exclus complètement du marché de l’art. Malgré l’arrivée des nouveaux pays, le marché de l’art contemporain continue à être déterminé par une structure fortement hiérarchique, qui se reproduit à différentes échelles.

Mots-clés : mondialisation — flux culturels — échange culturel transnational — art contemporain — galeries d’art contemporain

 

This article examines the alleged heterogenization of the contemporary art world, by focusing on the penetration of the contemporary art market by non-western artists and galleries. The international orientation of the art market was studied through a quantitative analysis of 2069 artists represented by 74 leading contemporary art galleries located in Berlin, London, New York and Paris, a longitudinal analysis of participating galleries at Art Basel, and eleven in-depth interviews with gallery representatives. The results show that the market is dominated by Western countries, in particular the United States and Germany. They also reveal that, within the group of non-western nations, the Asian nations are overrepresented, and that each region is dominated by one or two countries, while the majority of non-western countries remains excluded from the art market. Despite the arrival of new countries, the contemporary art market remains marked by a strong hierarchical structure, which reoccurs on different levels.

Keywords : globalization — cultural flows — transnational cultural exchange — contemporary art — contemporary art galleries

Femke VAN HEST
Directeur de publication : Bruno Trentini | Parution 2 fois par an | ISSN 2110-557X | © PROTEUS, 2017 | F