L’expérience fait œuvre : l’action corporelle créatrice

Abstract

Télécharger Télécharger l’article
Paru dans : Proteus n°6
Couverture

Cet article souhaite démontrer la spécificité expérientielle d’un environnement interactif sans interface tangible ou embarquée. Nous analyserons le vécu de son visiteur, le lien inextricable entre l’œuvre et l’individu créé par la situation, qui redéfinit, selon nous, l’expérience esthétique traditionnelle du spectateur. Cette spécificité serait engendrée par certaines réévaluations sensori-motrices et psycho-motrices. Ainsi, de tels environnements interactifs seraient propices à la réunification du corps et de l’esprit, à une expérience méliorative. Nous appuierons notre argumentaire sur des observations recueillies lors d’une étude comportementale menée sur l’installation sonore interactive Vection des artistes Olivier Lamarche et Nathanaëlle Raboisson.

Mots-clés : environnement interactif — corps — énaction — schème — neurophysiologie — soma-esthétique

 

This paper aims to show the experience specificity of an interactive environment without concrete interface. We’ll analyse the experience of his visitor, which redefines, in our opinion, the traditional aesthetics experience of a spectator. A such experience specificity would be created by some sensori-motor and psycho-motor reevaluations. Thus, such interactive environments would be favourable to gathering body and spirit in order to improve the experience of life. We’ll support our position paper on observations made during a behavioural study revolving around the artwork Vection by Olivier Lamarche and Nathanaëlle Raboisson.

Keywords : interactive environment — body — enaction — scheme — neurophysiology — soma-aesthetics

Nathanaëlle RABOISSON
Directeur de publication : Bruno Trentini | Parution 2 fois par an | ISSN 2110-557X | © PROTEUS, 2016 | F